CV : les petits plus qui font une grande différence

  •  
  •  
  •  
  •  

Souvent, on découvre au cours d’un entretien avec un candidat une passion, une expérience professionnelle ou encore une compétence que celui-ci a jugée inutile dans son CV et qui est pourtant susceptible de vraiment faire la différence avec d’autres candidatures. Ne passez plus à côté de l’occasion de vous différencier ! Nos amis de Talentéo et Amallia vous listent ces petits plus qui font une grande différence.

L’expérience professionnelle ou le cursus scolaire à l’étranger

Il ne faut jamais négliger une expérience à l’étranger, surtout si celle-ci s’est prolongée. Entre 6 mois et un an, elle fait vraiment la différence avec d’autres profils qui seront restés plus sédentaires. Partir et surtout vivre à l’étranger peut vous permettre d’argumenter sur vos capacités d’adaptation et sur votre ouverture d’esprit.

Une passion en adéquation avec le poste

Souvent, les candidats ont tendance à rogner la partie loisirs lorsqu’ils n’ont plus de place sur leur CV. Erreur pour certains ! En effet, justifier d’une passion qui requiert des qualités que vous pourrez mettre en œuvre sur le poste visé pourra vous différencier favorablement. Tout dépend du degré d’engagement : en effet, être ceinture noire de judo peut mettre en valeur votre capacité à contrôler vos émotions. En revanche, éviter d’en parler si vous vous êtes contenté de quelques cours occasionnels. De même veillez à ce que le loisir en lui-même ne semble pas être en contradiction avec le poste.

Bénévolat

Le bénévolat, pour l’immense majorité des activités pratiquées, fera toujours bonne impression sur un CV. Outre un altruisme évident, vous pourrez également justifier de compétences supplémentaires selon ce que vous avez fait. Préparez-vous à en parler lors de l’entretien car nombre de recruteurs vous demanderont de développer ce point.

Un profil actif sur les réseaux sociaux

Et de préférence un lien cliquable vers celui-ci dans votre CV au format numérique ! En effet, comme nous l’avons déjà abordé plusieurs fois, le profil sur un réseau social vous permet de dépasser largement le cadre du CV et de vous mettre en valeur différemment. Aucun recruteur ne résistera si vous insérez un lien cliquable alors ne ratez pas l’occasion d’enrichir votre candidature. Pourquoi ne pas créer un profil sur le réseau professionnel Yupeek ? Avec plus de 110 000 inscrits et plus de  60 000 mises en relation candidats-recruteurs, développez votre réseau et trouvez des offres d’emplois ou de stages qui vous correspondent.

Un lien vers des productions personnelles

Et puisque nous abordons le sujet des liens cliquables, n’oubliez pas d’en mettre également un vers vos productions personnelles et de les mentionner si vous êtes auteur d’articles, de vidéos, de publications (y compris mémoires universitaires), etc. Bien sûr, la règle est là encore que le lien puisse être fait sans ambiguïté avec le poste visé.

La maîtrise d’une langue supplémentaire

Ce dernier point va sembler évident pour certains et pourtant, on ne compte plus les candidats qui oublient de mentionner une langue parlée dans leur CV ! Souvent, une langue maternelle peu demandée par les recruteurs passera à la trappe alors qu’elle pourrait être tout simplement déterminante. En effet, si le poste ne requiert pas nécessairement la maîtrise de la langue en question, il faut savoir que les employeurs sont très friands des candidats multilingues : à méditer !

L’information à retenir est qu’une information dans votre CV doit toujours viser à appuyer votre candidature. Si vous postulez sur des emplois différents, vous n’êtes donc pas tenu de faire figurer les mêmes éléments ! Évitez dans tous les cas les engagements politiques, les prétentions salariales ou encore votre situation familiale et surtout : soyez cohérent !