Mémoire : dernière ligne droite

  •  
  •  
  •  
  •  

Comme tous les étudiants en fin de parcours, tu dois réaliser un mémoire pour conclure tes belles années d’étude.

Toujours comme tous les étudiants, tu es au courant de ce projet en début d’année, mais c’est maintenant que tu paniques car il ne te reste plus qu’un mois avant de le rendre.

Voici 5 astuces pour écrire vite son mémoire et le rendre dans les temps :

1 – Miser sur l’intro et la conclusion

Ce sont les deux parties qui seront les plus analysées, qui auront le plus d’attention vis-à-vis des examinateurs, alors implique toi à fond dans ces deux contenus pour convaincre le jury que ton mémoire est bel et bien solide.

2 – Bien structurer son plan et le tenir

Après avoir bien entendu analysé pendant de longues semaines des textes, des ouvrages pour alimenter ton contenu. A toi de définir ton plan, il te servira de tram tout au long. Evite du mieux que tu peux de le changer en cours de route, afin de garder une cohérence entre ce que tu présentes au début et ce que tu démontreras à la fin. Tes parties et hypothèses sont donc intouchables.  En revanche, tu peux ajuster les sous-parties pour plus de clarté.

3 – Compter ses jours

Tes journées se résument aujourd’hui à des ratios pages/journée. C’est simple, s’il te reste un mois avant ton rendu, soit 30 jours et que ton mémoire fait 60 pages, tu dois produire 2 pages/jours. Attention chaque jour de non productivité augmente ton ratio à l’approche de la date butoir.

4 – Jouer sur l’habillage du texte

On nous demande parfois de respecter l’habillage de texte avec une police et une taille à respecter, des formats d’interlignes, mais tu peux grappiller des centimètres sur l’espace ENTRE les lettres. Chacun ses armes pour arriver à sa fin.

5 – Appel à un ami

Ou plutôt un appel à Google, de plus en plus de personnes font appel à des auteurs spécialisés pour que ces derniers réalisent le mémoire à leur place. Mais bien entendu on ne vous conseille pas cette méthode. La réussite personnel doit primer dans vos projets d’étude. Puis cette méthode est le meilleur moyen pour être sanctionné de plagiat !  Méfiez-vous, la triche n’est pas une alliée sûre ! 😉